Lost planet 2

Après un premier épisode plutôt bon, on retourne sur une EDENIII transformée.
En effet le climat s’est adouci et la neige s’est retirée par endroit laissant place à des jungles, des océans et même des déserts!

foretUne Jungle Touffue et dense, on n’y voit pas grand chose!

Bien qu’il en soit la suite, LP2 n’est pas clairement rattaché au scénario du premier opus, seul un personnage clé apparait et encore ce n’est pas vraiment lui! La cause du réchauffement est peu abordée et c’est à se demander si ce que l’on a accomplit dans le premier LP a servit à quelque chose!
Cette fois ci pas de héros, le scénario déjà faible dans LP a  été ici tout bonnement oublié. Pas d’identification, pas de vraie trame, place au multijoueur, la grande nouveauté annoncée en grandes pompes par Capcom.

Lost planet introMalgré un petit côté Avatar, le scénario ne décolle pas…

Inutile de vous bercer d’illusion cette orientation a carrément flingué la partie Solo, dorénavant vous n’êtes plus seul, vous avez des coéquipiers gérés au mieux par d’autres joueurs au pire par l’IA (ah bon y’en a une?).
Vous pouvez directement placer la difficulté sur « Difficile » sans souci, sauf si vous décidez de faire le héros et de partir seul au front (c’est votre choix) mais dans ce cas les situations deviennent vite ingérables, les ennemis n’ayant plus qu’à vous atomiser, votre progression devient un vrai calvaire.
Pire, certains objectifs sont très mal décrits et il arrive parfois que le niveau se termine sans que vous ayez fait quoi que ce soit.

rally pointVous ne vous sentirez plus seul dans cet opus.

Personnellement, j’ai essayé un peu toutes les configurations et au delà de deux joueurs humains ce jeu est une promenade de santé. Le côté survival du premier opus a disparu, la T-ENG ne descend plus comme auparavant (normal il fait chaud) mais en plus elle vous permet de vous régénérer quand vous voulez.
Pour achever le listage des points négatifs je parlerai des graphismes.
Si les environnements se sont diversifiés, les textures affreuses et autres caches misère sont très (trop) présents. C’est dommage l’ensemble est toujours bien inspiré, le design des perso, les méchas, les Akrid tout cela sent le travail bien fait mais le reste ne suit pas, il suffit de voir le niveau du train dans le désert pour comprendre les problèmes dont souffre LP2.

cado bonuxDes cadeaux apparaissent par moment une fois un ennemis vaincu. Je n’ai toujours pas compris pourquoi…

Que lui reste-t-il?
Et bien pour commencer le Gameplay est toujours aussi bon, on prend plaisir à dézinguer de l’Akrid ou les troupes adverses.
Les armes sont plus nombreuses, les méchas aussi et c’est tant mieux. On nous fournit des modes d’emploi détaillés pour chaque modèle, et il n’est pas rare d’hésiter entre deux VS tant leur caractéristiques peuvent être différentes.
Certains niveaux sont vraiment géniaux comme le boss Akrid que vous devez détruire de l’intérieur, d’autres sont simplement nuls à c***r ou parfois trop courts.
Vos performances sont notées, vous obtenez un score et un rang (A,B,C ou S) ce qui donne envie de retenter des chapitres ratés.
Le multi est bien fourni de ce côté, rien à redire c’est pour cela que le jeu a été créé. A noter qu’il y a encore du monde sur le PSN donc allez-y sans crainte.

cityDes décors urbains, la jungle, le désert, LP2 joue la carte de la variété.

Au final, malgré des ajouts sympa, de bonnes idées, LP2 reste une simple suite sans génie qui aurait dû avoir son mode solo bien plus construit et poussé, la saga le mérite, il faut absolument un 3e opus!
Reste un TPS nerveux et sympa entre potes, qui remplit son office de divertissement.
Juste dommage.

BossLes Boss sont tous réussis, dommage qu’il y en ai peu.

Score
Graphismeswww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Si LP1 se l'est joué facile avec son univers glacé, sa suite prend le risque de la diversité. Cela est payant même si c'est au prix de quelques sacrifices esthétiques.
Gameplaywww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Si l'on a toujours l'impression de diriger une tourelle sur patte plutôt qu'un soldat, l'ensemble des méchas et la douzaine d'arme à disposition varie agréablement les plaisirs.
Audiowww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
La bande son est correcte mais après vérification, le premier opus faisait mieux avec une meilleur gestion de l'ambiance et des FX plus percutants
Le multi assure quelques bons moments, mais l'absence d'un vrai solo est pour le peu préjudiciable. On en fait vite le tour. www.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Summarize why you chose this rating
Overallwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Average score from all categories.

 


BC2

Black Cat l'anime

Ayant bien aimé le manga, je me suis lancé dans ...

polylan obverview

En direct de la Poly

Ce Weekend a lieu la PolyLAN 23 au Swiss Tech ...

Le mooteur physique est sympa et la propagation du feu est bien gérée.

Call of Juarez

Alors que sort sur Xbox et PC le nouvel épisode ...

20130905_155509

Burger Végétal Tom

Aujourd'hui je teste un burger un peu particulier, c'est un ...

L'homme en pleine action!

The Walking Dead

Testé sur PC Configuration de test: I7 2630, 12Go de Ram, ...

Kazugeek aime

  • Korben
  • Gamopat.com, la Gamothérapie
  • Sexy geek
  • sketchswap.com