Fifa 12

titre

Bonjour à tous!
Maintenant que la France est éliminée de l’euro, il ne vous reste qu’une possibilité de réécrire l’histoire, les jeux de foot!
A moins que vous viviez dans une grotte depuis dix ans, FIFA est un jeu de foot qui est devenu une référence ces dernières années. Il faut bien l’avouer, il surpasse aujourd’hui l’ancien roi, PES.
Et grâce à son DLC Euro 2012, vous pouvez vivre et revivre les moments fort de la compétitions à travers différents mode de jeux.

Mais commençons d’abord par décortiquer le jeu principal.

 

momentfort

Le travail de modélisation des joueurs est de bonne facture.

Après des années de recyclage, EA a tenté dès Fifa07 de donner un coup de jeune à son jeu en tentant un passage HD  un peu raté avec un filtre jaunâtre (copié sur Grid) qui n’a pas trop marché. Aujourd’hui avec Fifa 12 les graphismes sont enfin bien réalisés, l’ensemble est clair et fluide. On peut reconnaître facilement les joueurs, le travail a été bien fait.
Le rendu graphique atteint enfin un pallier supérieur et le mot Next gen prend tout son sens grâce au remaniement du moteur physique. Si le visuel est accrocheur c’est aussi grâce à un système de contact/collision plus poussé qui rend les duels beaucoup plus crédibles qu’auparavant.
Néanmoins, l’ensemble n’est pas exempt de bugs, par exemple, pendant les célébrations de but on peut voir un mec enlacer du vide assez régulièrement. Ce n’est pas la fin du monde  mais personnellement ça me fait bien rire.

Ensuite, si le gameplay  paraît assez identique à celui des anciennes éditions, l’ajout d’une touche: le tacle debout  révolutionne pas mal de chose. Défendre devient plus technique et si on a le malheur de se jeter à tout va on en prend vite cher.
Il faut désormais être patient, contenir l’attaque en attendant le moment opportun, cela influence directement la manière de lancer son offensive.
Mis a par les contre qui peuvent s’avérer assassin la construction du jeu est plus réaliste qu’auparavant.

rain

Les conditions météo sont présentes.

En effet l’IA s’est presque acheté un cerveau! Fini les passes en profondeur à tout va, on assiste a de belles interceptions sur les longues trajectoires. Cela complique notre stratégie basée sur nos anciens réflexes mais c’est nettement plus agréable et gratifiant. Le niveau de difficulté général est plutôt bien gérée on sent vraiment la différence entre les différents paliers.
Vient ensuite les modes de jeu, les « classiques » sont présent, il n’y a pas eu de révolution de ce coté là.

Pour le mode carrière on a 3 choix :

Le manager: on choisit un équipe et on s’occupe de la gestion de l’effectif. Pour les matches, on a le choix de les simuler ou de les jouer. A la fin de chaque saison on choisit si on veut rester ou changer de club. Un grand classique mais plutôt bien fait.

pokemon

Une belle tête de vainqueur.

Le joueur: on choisit soit de contrôler un joueur existant ou un pro virtuel (Un joueur crée par nos soins, on choisit son poste, son style de jeu, sa taille et son poids et les stats sont alors calculées en fonction de cela, impossible de cheaté.) Au début on se retrouve avec un joueur plutôt moyen mais que l’on peut améliorer non pas au fil du temps comme ses coéquipiers mais avec des objectifs plus ou moins difficiles à réaliser) je trouve ce concept assez intéressant, on est captivé par le fait de faire évoluer son joueur un peu comme un pokémon ce qui est assez addictif (Qui à dit RPG?^^).
Dans ce mode donc, on ne gère pas l’effectif, on ne choisit pas son poste sur le terrain ni qui seront nos coéquipiers.
C’est assez sympa surtout que pour le match on a le choix de jouer soit son joueur, personnellement je ne suis pas fan même si c’est marrant de temps en temps et plutôt bien géré (L’IA réponds correctement aux appels de balles). Je préfère l’autre option où on contrôle toute l’équipe pour un match standard à ceci près que l’on ne contrôle pas le coaching.

Cependant  je me suis heurté à une spécificité assez irritante: j’ai commencé en L2 et après une montée en première division tous les meilleurs joueurs partent. Après plusieurs saisons effectuées on s’aperçoit que c’est systématiquement le cas on a beau faire réussir sportivement le club les meilleurs joueurs se barrent toujours ce qui est carrément frustrant (c’est la vie me direz vous mais même avec Manchester United, c’est la même chose! ).
En résumé ce mode est bien pensé et agréable mais mieux vaut changer de club à chaque saison (comme en vrai ;).

tir au but

Les pénalty sont peut-être le talon d’Achille de Fifa 2012

L’entraineur-joueur : qui recoupe les deux modes précédant. C’est le mode joueur avec en plus la gestion de l’effectif qui s’avère un bon compromis entre les deux car les défauts des transferts du mode précédent m’ont vraiment énervés.

Après il y a de nombreux modes qui nécessite une connexion internet ce qui m’énerve également donc je n’ y ai pas touché.

En conclusion FIFA 12 est un jeu de foot vraiment réussi, bien sûr ceux qui ne peuvent pas blairer ce sport n’aimeront pas, mais pour le reste si vous n’avais pas le foot en horreur que ce soit pour une partie entre pote ou pour jouer des heures tout seul ce jeu s’avère vraiment bien tant au niveau des graphismes que du gameplay. Croyez en mon expérience, vous ne verrez pas le temps passer.
Je vous laisse là pour FIFA12, pour l’extension Euro 2012, je vous invite à regarder cette petite vidéo réalisée par mes soins.

XoXo

 



 

Categories: All, Jeux PS3, Jeux xbox 360

BC2

Black Cat l'anime

Ayant bien aimé le manga, je me suis lancé dans ...

polylan obverview

En direct de la Poly

Ce Weekend a lieu la PolyLAN 23 au Swiss Tech ...

Le mooteur physique est sympa et la propagation du feu est bien gérée.

Call of Juarez

Alors que sort sur Xbox et PC le nouvel épisode ...

20130905_155509

Burger Végétal Tom

Aujourd'hui je teste un burger un peu particulier, c'est un ...

L'homme en pleine action!

The Walking Dead

Testé sur PC Configuration de test: I7 2630, 12Go de Ram, ...

Kazugeek aime

  • Korben
  • Gamopat.com, la Gamothérapie
  • Sexy geek
  • sketchswap.com