Jak et Daxter, the Precursor Legacy

Editeur: Sony Computer entertainement
Développeur: Naughty Dog

Testé sur PS2

Quand les papas de Crash Bandicoot débarquent sur PS2 en 2001, ils ne se contentent pas de nous pondre un énième opus de leur bestiole poilue, mais ils nous offrent LA référence du jeu de plateforme sur le monolithe de Sony!

Jak et Daxter c’est d’abord un univers riche, coloré et attachant. Les personnages bien travaillés, qu’ils soit principaux ou secondaires, affirment tous un caractère bien trempé. L’impression d’évoluer dans un dessin animé, souvent évoquée lors des test au moment de la sortie, est toujours présente, les développeurs ayant pris soin de truffer leur bébé de clins d’œil cinématographiques et autres références cultes.

Samos le sage vert va guider nos deux compères à travers leur quête.

Le Scénario nous met dans la peau de Jak qui part en excursion nocturne sur l’ile de la brume en compagnie de son ami Daxter. Ils assistent alors à un rituel à base d’écho noir dans lequel Daxter va tomber, le transformant en Beloutre (Mix entre une belette et une loutre). Nos deux compagnons demandent alors à Samos le sage vert (et non le fromage!) s’il existe un moyen de rendre son apparence à Daxter: c’est le début de leur épopée.
Bien que Jak ne parle pas dans cet épisode, il n’en demeure pas moins un héros charismatique, et l’identification vis à vis du joueur n’en est que renforcée. Daxter quant à lui est cantonné au poste d’”acolyte d’épaule”, rôle qu’il prend très à cœur et qu’il remplit à merveille. (surtout lors des décès de Jak!)

Les différents mondes sont très variés.

En ce qui concerne l’habillage, le jeu a conservé longtemps la place du plus beau titre de la PS2 et il a encore aujourd’hui de beaux restes.
La palme revient à l’univers totalement ouvert dans lequel évolue nos héros; il n’y a aucun chargement entre les différentes zones que l’on traverse, ce qui pour l’époque est un réel progrès. L’animation est impeccable et le framerate ne faiblit pas, c’est toujours un plaisir de contrôler Jak.

Les piles d’énergie seront le nerf de la guerre dans Jak et Daxter.

Le gameplay assez varié reprend les bases de Crash Bandicoot. L’utilisation des échos est très bien pensée, ces pouvoirs nous rendent puissant mais pas invincible. La difficulté est d’ailleurs très bien gérée, les premiers “niveaux” sont simples mais la moindre erreur est sanctionnée et on ne dispose que de trois “vies” avant de devoir recommencer au dernier check-point.

Enfin la bande son est un sans faute, les mélodies qui accompagnent nos pérégrinations sont entrainantes, et collent parfaitement aux lieux visité. (Voir le thème du marais et de la cité Précursor) Le doublage en VF est de qualité, les répliques bien écrites (Voir les nombreuses vannes de Daxter)et comble du bonheur, la synchro labiale est parfaite! Tout cela renforce l’immersion mise en place par le gameplay et les graphismes. Difficile alors de lâcher le pad!

Le pilotage du Zoomer anti-grav requiert du doigté mais une fois pris en main c’est le pied!

Un chef d’oeuvre en tout point, Jak et Daxter a marqué la génération128 bits ainsi que beaucoup de joueurs (Dont moi même^^). Il a prouvé qu’il ne fallait pas forcément être plombier pour faire un bon jeux de plateforme en 3D. Certes, on peut le finir vite (une quinzaine d’heures) mais l’ennui ne pointe pas le bout de son nez et c’est bien le plaisir qui est notre seul compagnon.
Aujourd’hui on a beau me dire qu’il y a mieux, je recherche encore cette alchimie si parfaite….

Résumé:

+Graphismes qui ont bien vieillis.

+Jouabilité.

+Univers enchanteur.

+Doublage de qualité et BO impeccable.

-Un poil trop court pour les vieux de la vieille.

 

Appréciation
Graphismeswww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Des couleurs vives et une animation très fluide.(60Hz dispo!) La profondeur de champs est hallucinante pour l'époque. Enfin le design est vraiment inspiré
Gameplaywww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Reprenant des bases solides, le gameplay est soigné, les bugs de collision sont rares, et on a plaisir à évoluer dans les différents niveaux du jeu
Audiowww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Dire du mal de la bande-son est trop difficile, les thèmes sont tous réussis, la VF est géniale, bravo!
Durée de viewww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Correcte, pour les débutants le jeu sera un beau challenge , et il occupera les autres une quinzaine d'heures tout au plus.
Overallwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Average score from all categories.

ZyO

PS: Disponible sur PS2 et sur la réédition HD de la trilogie sur PSN et PS3.

 

Categories: All, Jeux consoles, Jeux PS2

BC2

Black Cat l'anime

Ayant bien aimé le manga, je me suis lancé dans ...

polylan obverview

En direct de la Poly

Ce Weekend a lieu la PolyLAN 23 au Swiss Tech ...

Le mooteur physique est sympa et la propagation du feu est bien gérée.

Call of Juarez

Alors que sort sur Xbox et PC le nouvel épisode ...

20130905_155509

Burger Végétal Tom

Aujourd'hui je teste un burger un peu particulier, c'est un ...

L'homme en pleine action!

The Walking Dead

Testé sur PC Configuration de test: I7 2630, 12Go de Ram, ...

Kazugeek aime

  • Korben
  • Gamopat.com, la Gamothérapie
  • Sexy geek
  • sketchswap.com