Gantz

gantz cover

Deux jeunes garçons meurent écrasés par un train.
Mais au lieu de partir direction l’au delà, ils se retrouvent dans un appartement en compagnie d’autres personnes convaincues d’être décédées.
Une sphère noire énigmatique va alors leur donner une mission, éliminer un alien !
Nos deux héros vont alors découvrir un monde où leur survie implique l’abandon de leur humanité.

kei arrival

Les plans nus sont nombreux et crus, nous sommes bien dans un seinen.

Difficile pour moi d’être objectif, Gantz est un manga énorme ! Le scénario est très bien écrit, le tout baigne dans une violence permanente et une ambiance glauque et dérangeante.
Gantz est SUPER violent ! Cela ne se limite pas à la violence physique, il y a quelque chose de malsain dans la psychologie même des personnages. L’auteur en parle lui même dans l’interview qu’il donne dans le Manuel de Gantz (disponible en librairie : une mine d’or pour le fan), « Le plus monstrueux, c’est l’homme. »
Au milieu de ces carnages incessants, Kei, le héros, va petit à petit prendre confiance en lui et grandir.
Si ses débuts seront difficiles, il va se trouver un but et se réaliser au travers des différentes missions qui lui seront confiées.

alien oignon

L’ambiance de Gantz oscille entre la caricature et le glauque. Un savoureux mélange.

Son évolution est un point fort de la série tout comme les rapports entre les différents personnages. Les compagnons de notre héros possèdent tous une personnalité bien définie et un background qu’on prend plaisir à découvrir au fil des épisodes. Si certains disparaîtront rapidement, d’autres prendront la relève en assurant leur rôle avec brio.
Gantz est un manga qui se renouvelle souvent, les différents arcs s’enchaînent assez bien même si certains ne sont pas tous très réussis; l’ensemble de l’œuvre qui s’étend sur plus de 400 chapitres mérite le respect.
Les thèmes abordés sont vastes et variés (la morale, le courage, l’amour,etc…), Gantz se paie le luxe d’amener le lecteur à réfléchir sur le regard qu’il porte sur la société et sur l’existence en général. S’il n’apporte pas forcément des réponses, le manga sait nous mettre mal à l’aise en nous confrontant à une réalité que nos cultures ont tendance à occulter.

blow

La violence de Gantz va très loin, souvent surprenante, elle créée une tension énorme, et tous les personnages sont alors en danger de mort.

C’est donc un manga d’une grande qualité qui vous attend, la qualité du scénario est soutenue par des graphismes soignés et précis. Les personnages sont les seuls éléments dessinés à la main, les objets et le décor étant réalisé par ordinateur. Le style de Gantz est très particulier et le design original en a inspiré plus d’un depuis.
Un vrai monument de la la culture Nippon, Gantz n’est pas à mettre entre toutes les mains, mais son histoire ponctuée de moments épiques, sa réflexion poussée et son habillage tout en classe en font un must have pour tout fan de seinen SF.

Résumé:

+Dessins magnifiques.

+Scénario captivant.

+Réflexion amenée au lecteur.

+Ambiance réussie.

-Quelques pertes de rythme sur certains arcs.

bed

Des débuts difficiles comme je vous le disais ;)

Bonne lecture!

 

 

Cia

Zyo

Categories: All, Manga

BC2

Black Cat l'anime

Ayant bien aimé le manga, je me suis lancé dans ...

polylan obverview

En direct de la Poly

Ce Weekend a lieu la PolyLAN 23 au Swiss Tech ...

Le mooteur physique est sympa et la propagation du feu est bien gérée.

Call of Juarez

Alors que sort sur Xbox et PC le nouvel épisode ...

20130905_155509

Burger Végétal Tom

Aujourd'hui je teste un burger un peu particulier, c'est un ...

L'homme en pleine action!

The Walking Dead

Testé sur PC Configuration de test: I7 2630, 12Go de Ram, ...

Kazugeek aime

  • Korben
  • Gamopat.com, la Gamothérapie
  • Sexy geek
  • sketchswap.com