Kimi no Iru Machi – A town where you live.

KIMcover

Edité en France par PIKA.

J’adore les mangas qui suivent les personnages sur une longue période. L’évolution des caractères, les actions qui s’enchaînent, tous ces petits détails qui peuplent nos vies se retrouvent mis en scène et on est en quelque sorte  face à notre propre reflet. J’adhère totalement à ce type d’immersion. C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose de découvrir Kimi no Iru Machi (KIM pour faire court^^) ou A town Where you live par chez nous.

On nous raconte ici l’histoire de Haruto Kirishima, un lycéen ordinaire qui vit dans la préfecture d’Hiroshima, dans une petite ville. Un jour, une jeune fille originaire de Tokyo du nom de Yusuki Eba décide de venir vivre chez Haruto afin de profiter de la vie à la campagne. Cette décision n’enchante pas notre héros qui est un garçon un peu timide et râleur supportant mal le fait qu’une étrangère débarque dans son univers.
En effet Haruto n’est pas le mec le plus populaire de son lycée, il est l’archétype même du gars normal. Il est désespérément amoureux de la même fille depuis 3 ans mais il n’ose toujours pas lui avouer ses sentiments. Alors qu’il commençait petit à petit à se faire à l’idée de parler à Kanzaki, l’arrivée d’Eba va chambouler son quotidien pour le meilleur comme pour le pire.

accueil

Ça aurait pu être pire…

On a affaire à un Shonen traitant des relations amoureuses entre jeunes lycéens. Dès le départ, l’histoire reprend beaucoup de codes traditionnels à savoir le triangle amoureux, l’amie d’enfance, l’élément perturbateur féminin et masculin. KIM a le don de mixer tous ces ingrédients ensemble pour nous ressortir au final une recette plutôt agréable.
Ici on évite souvent la niaiserie maladroite des japonais. Si l’impression d’avoir à faire à des handicapés des sentiments subsiste,  le sujet est traité sur un ton humoristique et souvent léger. Les longueurs de certains shôjos nous sont épargnées et bizarrement  on trouve une certaine maturité dans le traitement des relations qui sont souvent compliquées.
Si les jeunes ont des cœurs d’artichauts,  force est de constater qu’ils n’en restent pas indécis pour autant. Haruto n’est pas un bourreau des cœurs et sa maladresse lui causera bien des soucis mais c’est un garçon qui apprend de ses erreurs et son évolution au sein du manga est très bien rendue au fil des pages et des années qui passent. Car actuellement, KIM nous amène jusqu’en FAC et Haruto pense déjà à son avenir.

kanazaki

Haruto aimerait bien progresser avec Kanzaki.

J’ai adoré l’histoire de KIM, les rebondissements, la maturité du script, c’est un vrai régal.
Les dessins m’ont également plus, si les filles sont pratiquement toutes magnifiques, les garçons ne sont pas lésés.  Les décors retranscrivent bien l’ambiance du Japon côté campagne (même si je n’y suis jamais allé, je regarde Arte et Nolife ;)) Le style est agréable et ne possède pas de défaut majeur. Après, les plans ecchis sont nombreux mais on reste dans le raisonnable  même si les plans culottes ont la belle vie (qui s’en plaindra ??).

Mais il y a t-il des défauts dans ce manga ?
Et bien oui malheureusement. Pour d’obscures raisons, l’auteur utilise parfois des raccourcis scénaristiques discutables qui nuisent à la cohérence du récit. On prendra l’exemple **Petit SPOIL!** de Kanzaki qui, après avoir rejeté Haruto, lui demandera de jouer le rôle de son petit ami. Cet évènement fait un peu tâche mais c’est surtout la réaction d’Haruto qui accepte alors qu’il est déjà dans une relation avec quelqu’un et que cela ne correspond pas du tout à son caractère.**FIN du petit SPOIL**
Il arrivera ainsi que l’on voie venir de loin les problèmes ce qui gâche un peu l’effet de surprise.
Heureusement, ces petites erreurs ne mettent pas trop à mal le récit qui jusqu’à maintenant a su garder un niveau de qualité assez élevé (pas de redite, et une intrigue qui avance toujours !).

viedecouple

Les joies de la vie à deux.

Je vous conseille donc de lire KIM (licencié en France sous le nom: A town where you live). C’est un manga de bonne qualité, l’histoire avance assez vite et ses personnages évoluent au fil du temps.
Les relations sont bien traitées et la maturité des propos est la bienvenue. A conseiller aux garçons comme aux filles.

Bonne lecture

 Résumé:

+Scénario qui avance

+Relation entre les personnages

+Maturité du traitement général

-Des raccourcis scénaristiques bancals.

Zy0

Categories: All, Manga

BC2

Black Cat l'anime

Ayant bien aimé le manga, je me suis lancé dans ...

polylan obverview

En direct de la Poly

Ce Weekend a lieu la PolyLAN 23 au Swiss Tech ...

Le mooteur physique est sympa et la propagation du feu est bien gérée.

Call of Juarez

Alors que sort sur Xbox et PC le nouvel épisode ...

20130905_155509

Burger Végétal Tom

Aujourd'hui je teste un burger un peu particulier, c'est un ...

L'homme en pleine action!

The Walking Dead

Testé sur PC Configuration de test: I7 2630, 12Go de Ram, ...

Kazugeek aime

  • Korben
  • Gamopat.com, la Gamothérapie
  • Sexy geek
  • sketchswap.com