The Elder Scroll V : Skyrim

Let’s go !!

Testé sur PC, version console inferior pour les deux supports (Xbox et PS3)

Avez-vous une âme de héros ?

Le meilleur RPG de l’année 2011 et probablement le meilleur jeu de 2011, voici Skyrim!

Pour ceux qui ne connaissent pas la série des Elder Scroll, je vous renvoie vers l’article wikipédia anglais qui est très bien fait.
Pour résumer, c’est une série héroïque fantaisie qui a été créé en 1994. L’action se situe sur le continent gigantesque de Tamriel. Chaque jeu possède sa propre histoire mais les races des personnages restent les mêmes tout comme le niveau technologique (fin du Moyen-Age) et la magie qui y est omniprésente. Concernant le gameplay, la série a toujours été un RPG openworld avec une vue à la première personne (Comme dans le s FPS) et une très grande liberté d’action (bonne ou mauvaise).

Skyrim

Le scénario de The Elder Scroll V se situe 200 ans après les événements d’Oblivion dans la province de Skyrim (Bordeciel en Français) au nord du continent de Tamriel. La province est au bord de la guerre civile suite à l’assassinat de l’ancien empereur.
L’histoire commence ainsi : vous êtes prisonnier et un événement incroyable vous libère de vos chaînes. En effet, un magnifique dragon vient perturber votre exécution!
De là, vous vous échappez avec un compagnon et deux choix s’offrent à vous : suivre cette personne ou partir à l’aventure et prendre des quêtes au fil de l’eau. Si vous suivez votre compagnon, vous découvrirez très vite que vous êtes un Dovahkiin (fils de dragon) et que vous êtes le seul être capable de bouter les dragons hors de Skyrim.

Le seul dragon de l’aventure qui n’essayera pas de vous tuer !

I’m Free!

Avant de partir à l’aventure, vous choisissez votre héros. Il y a un grand nombre de races dans le jeu, par exemple des elfes noirs,  elfes des bois, hauts elfes, humains, orques, khajiits (homme-tigre), argoniens (humain-iguane).
Chaque race est personnalisable physiquement : taille, poids, couleur de peau et sexe (homme, femme). Le choix est très important car chaque race possède des avantages. Par exemple, les orques possèdent un mode Berserk (50% de dommage en moins et 50% de dégât infligé), les humains nordiques sont résistants au froid (bonus de 50%), etc. Certaines races sont destinées à être des guerriers comme les orques ou les voleurs pour les khajiits.

Armure Daedra, la meilleure armure du jeu mais aussi la plus lourde

Contrairement aux autres épisodes, vous ne choisissez pas la classe de votre héros. Les développeurs ont pris parti de laisser le joueur libre de faire évoluer son personnage comme bon lui semble. Vous allez débloquer des points que vous affecterez aux différentes catégories. Elles sont représentées sous forme de constellations. Il y a par exemple, une constellation pour les armes à une main, les armures lourdes, l’enchantement, la magie, etc. Les possibilités sont donc infinies.
Vous allez pouvoir créer un guerrier-mage ou un voleur-mage, attention tout de même à ne pas développer toutes les compétences en même temps car votre personnages n’aura pas de véritables qualités.

A chaque niveau, un point, pour améliorer ses différentes compétences

Comme je l’ai dit auparavant, c’est un jeu open-world, donc vous avez le choix de faire ou non la mission principale. Il y a moult quêtes annexes. Par exemple, il existe plusieurs confréries communes à tous les jeux Elder Scroll : la guilde des guerriers, des mages, des voleurs, etc. Libre à vous de rejoindre ou non l’un de ces groupes.
La vrai force de ce jeu, c’est la liberté de mouvement, vous faîtes ce que vous voulez. Il est possible d’acheter sa maison, de se marier, de sauver le monde ou non, de s’engager dans quelques quêtes plus ou moins obscures (comme la recherche de l’étoile d’Azura, un artefact très puissant, présent dans de nombreux jeux de la série).

La table d’enchantement

Complet et varié.

Coté gameplay. Il y a tous les éléments du RPG, comme la création de stuff (via la forge) ou  la possibilité d’acheter votre équipement, de l’améliorer, de l’enchanter et de gérer votre inventaire en fonction du poids limité que vous pouvez transporter.
Cette partie gestion est très importante presque autant que le choix de vos actions; si vous négligez votre stock de potion, ou l’équipement de votre avatar, il sera beaucoup plus difficile de survivre !

La Forge, un lieu important surtout si vous êtes un guerrier.

Qui dit RPG dit dialogue et Skyrim est une province assez peuplée. Les principales villes comme Blancherive, Vendaume, Solitude, ou encore Markarth ont une population de plusieurs centaines d’habitants; il est bien sûr possible de parler à tout le monde.
Ces personnes vous donneront soit des infos sur la ville, soit des quêtes. D’autre vous permettront d’acheter du stuff ou de la nourriture/boisson.  Toutes les maisons sont ouvertes, bien sûr à vos risques et périls surtout si le propriétaire appelle la garde !

Un argonien pour le moins amical !!!

Je n’ai pas encore parlé de la vue, mais vous avez le choix entre TPS et FPS. La majeure partie du temps la vue FPS est utilisée surtout pour les combats puisqu’elle les facilite.  Il est a noté qu’un défaut des précédents opus a été corrigé, la vue à la troisième personne est plus soignée, le personnage se déplaçant de manière fluide et non comme un pantin désarticulé comme dans Oblivion.
L’inventaire a été pensé pour console, mais que les joueurs PC se rassurent, il existe de nombreux mods pour skyrim, dont un qui permet de changer l’interface de l’inventaire et de le rendre beaucoup plus pratique au clavier et à la souris.

Un combat contre un Falmer (créature aveugle mais très résistante)

Visuellement inspiré.

Parlons maintenant des graphismes qui sont très beaux (sur PC) alors que la carte est immense et les temps de chargement très courts (sur PC). Enfin la bande son et le thème principal sont tout simplement superbes. La musique change aussi en fonction des régions dans laquelle nous nous trouvons, ce qui permet une plus grande immersion dans Skyrim.

La ville de Blancherive

Pour conclure, Skyrim est tout simplement génial, aucune fausse note à part peut être l’inventaire mal pensé pour le PC et les quelques bugs mais vu tous les mods et les mises à jour du jeu qu’il y a eu, cela devient insignifiant. Un jeu à posséder.

Score
Graphismeswww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Des décors superbes, l'environnement est criant de vérité et une atmosphère réaliste qui permet une très grande immersion
Gameplaywww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Très bon système de combat et d'interaction avec les personnages et l'environnement, mais l'inventaire est vraiment axé console et casse un peu le tout
Audiowww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
La musique est vraiment de qualité, ce qui permet de renforcer l'ambiance déjà impressionnante
Durée de viewww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Carte immense, des quêtes presque sans fin et des tonnes d'objets à trouver ou à fabriquer
Overallwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.comwww.dyerware.com
Average score from all categories.

Bye

Niktalop

La trailer de Skyrim :

[images persos]


BC2

Black Cat l'anime

Ayant bien aimé le manga, je me suis lancé dans ...

polylan obverview

En direct de la Poly

Ce Weekend a lieu la PolyLAN 23 au Swiss Tech ...

Le mooteur physique est sympa et la propagation du feu est bien gérée.

Call of Juarez

Alors que sort sur Xbox et PC le nouvel épisode ...

20130905_155509

Burger Végétal Tom

Aujourd'hui je teste un burger un peu particulier, c'est un ...

L'homme en pleine action!

The Walking Dead

Testé sur PC Configuration de test: I7 2630, 12Go de Ram, ...

Kazugeek aime

  • Korben
  • Gamopat.com, la Gamothérapie
  • Sexy geek
  • sketchswap.com